Modifier

La Révolution

Lors de la Révolution, son fils François est l'un des rares députés nobles (du bailliage d'Étampes) à rejoindre le Tiers état et le père s'était montré lui favorable à une monarchie constitutionnelle. Mais lors de la Terreur, le temps n'était plus aux modérés, et encore moins aux ci-devant nobles et anciens fermiers généraux. Saint-Just fait arrêter Laborde père qui est guillotiné en avril 1794 comme ex-banquier de la Cour et agioteur-spéculateur.

En 1793, profitant de ce que la France est en conflit avec l’Autriche, le Directoire de Paris (exécutif du département) met le ci-devant hôtel de Mercy-Argenteau à la disposition du ministère de la Guerre. De cette époque, sans doute, date le motif militaire qui surmonte la porte du grand salon. Ce n’est qu’en juin 1795 (après la Terreur) que les héritiers de Laborde pourront récupérer la pleine propriété de l’hôtel. En 1801 (sous le Consulat), ils le vendront à un fournisseur des armées, Nicolas Duchesne.

Médaillon au-dessus de la porte du Grand Salon
photo Jason Whittaker 2013, CC By-NC-SA 2.0

< Mercy-Argenteau Famille Duchesne >

Légende : intérêt pour notre sujet

⭐️ intérêt de la source historique
📷 intérêt des photographies
🖼 intérêt des peintures ou dessins

⭐️⭐️⭐️ 9ᵉ Histoire – Hôtel de Mercy-Argenteau – A. Boutillon 2014

Wikipédia :

📷 Ancien hôtel de Mercy-Argenteau – Base Mérimée – ministère de la Culture

© 2018